CURLING

Qu’est-ce que le curling des sourds ?
Le curling pour les sourds ne se distingue que par la communication entre les joueurs.  Au lieu de crier conc. la longueur et le travail d’essuyage, les curleurs sourds ont toujours besoin d’un contact visuel pour recevoir et exécuter les ordres en langue des signes et des signaux manuels spécialement développés par le skip. Les curleurs sourds suisses ont – notamment en vue des derniers Jeux olympiques des sourds de 2019 et des prochains championnats du monde – travaillé intensivement sur la communication et « inventé » de nombreux signes pour le curling. Ils sont déjà utilisés dans le cadre des cours d’essai, afin qu’ils soient internalisés dès le début. Pour être considéré comme un joueur de curling sourd, un certain degré (55 dB) de perte d’audition ou de surdité totale doit exister

Développement du curling des sourds
La section Curling des sourds du Swiss Deaf Sport (ancienne association sportive suisse des sourds)  a été fondée en 2007. C’était après que le curling était approuvé par le Comité international des sports pour les sourds, ICSD, comme sport officiel aux Deaflympics et aux championnats du monde. Au commencement, le curling des sourds n’était pratiqué que par les hommes, mais depuis fin 2018, heureusement, il est également pratiqué par les femmes. Sur le plan international, le curling est de plus en plus répandu : alors qu’en 2007, il n’y avait que 7 pays et 44 curleurs* pour les femmes et les hommes, en 2019, on compte 13 pays et 95 curleurs*. La Suisse est l’un des rares pays qui n’avait eu pendant longtemps qu’une seule équipe masculine. La section espère pouvoir participer à des compétitions internationales avec une équipe féminine et une équipe masculine à partir de 2022.

Swiss Deaf Sport soutient le développement en cofinançant ses propres entraînements, son coaching, ses solutions de communication (traductions de la langue des signes vers la langue parlée et inversement) et la participation à des compétitions internationales (Deaflympics, championnats du monde et d’Europe). Les curleurs sourds et malentendants sont titulaires d’une licence par le Swiss Deaf Sport et Swiss Curling.

Où jouent-ils et s’exercent-ils ?
La communauté de curling des sourds organise une formation mensuelle commune – femmes et hommes mistes – par le Swiss Deaf Sport. Au cours de ces journées de formation communes, l’équipe féminine bénéficie de l’expérience de l’équipe masculine, qui a déjà remporté un grand succès au niveau international. En plus de la réunion mensuelle, ils sont tous membres d’un club de curling et s’y entraînent avec des personnes entendantes. Actuellement, nos membres de curling sont actifs à Brig, Langenthal, Baden, Sihlsee, Wallisellen, Wetzikon, Schaffhouse, Weinfelden et Uzwil. C’est un avantage pour la communication et l’intégration sociale si plusieurs personnes sourdes et malentendantes sont réunies dans un même club. Lors des tournois, ils jouent en tant qu’équipes de sourds.

S’il y a d’autres curleurs malentendants dans les clubs, nous sommes heureux de recevoir ces informations.

Concours
Comme il y a peu de joueurs de curling sourds en Suisse, ils participent aux tournois publiés et rivalisent avec les personnes entendantes. Seulement aux compétitions internationales, les personnes malentendantes se retrouvent entre elles. Les hommes suisses ont eu un succès considérable au début :

2007    4. rang    Deaflympics à Salt Lake City
2009    2. rang    CM des sords à Winnipeg, CAN
2013    3. rang    CM des sourds à Berne
2015    4. rang    Deaflympics  Khanty-Mansiysk, RUS
2017    6. rang    CM des sourds à Sotschi, RUS
2018    4. rang    Championnat d’Europe à Schaffhouse
2019    11. rang    Deaflympics à Madesimo, ITA

En particulier lors des Deaflympics en Italie (2019), il a été clairement montré que les autres nations se sont considérablement améliorées et sont en avance sur les Suisses conc. la technique, communication,  forme physique et tactique. Cependant, cette prise de conscience motive la petite scène sourde du curling et tout le monde est prêt à faire encore mieux pour les prochaines compétitions internationales. Par rapport au nombre de joueurs de Canada ou de Chine (comme exemple), la pression pour réaliser des performances est faible en Suisse – la section de sport SDS  a réagie à cette situation en créant une pression artificielle.  Au moyen d’un système de points strict, les athlètes doivent faire leurs preuves à différents niveaux : Technique, tactique, forme physique et résultats des matchs.

Entraîneur

Bastian Wyss


Apprendre de la championne du monde de curling Silvana Tirinzoni

   

Le curling est un sport d’équipe – la tactique, la technique, la condition et l’esprit d’équipe décident de l’équipe qui gagne ou perd le match. Les curleurs* du SDS veulent pouvoir célébrer leur succès à l’avenir et donc poursuivre leur formation. C’est un grand honneur que Silvana Tirinzoni, championne du monde de curling, a accepté de  d’organiser une leçon d’entraînement aux tactiques et à la glace le dimanche 6 septembre à Baden. En présence d’un Interprète en langue des signes, la championne du monde a passé une matinée entière à donner aux participants des connaissances théoriques et tactiques ainsi que des conseils pratiques sur la glace. Cette rencontre est le point culminant de la saison jusqu’à présent et motive les curleurs sourds* pour l’avenir.

11 joueurs de curling sourds actifs* s’étaient réunis dans la salle de curling de Baden. Après cette matinée informative avec la championne du monde, tous ont essayé de mettre en œuvre les « inputs » sur la glace. Marianne Flotron, ancienne grande curleuse, Käthi Schlegel, maîtresse de sport et Christof Sidler, skieur d’équipe, ont continué à enseigner. Dans l’après-midi, deux novices étaient également les invités et ont pu faire connaissance avec le sport du curling.

La section de curling SDS est activement à la recherche de jeunes talents pour l’équipe masculine et féminine. L’équipe féminine n’a commencé qu’en 2019 et fait de grands progrès. Auparavant, seuls les hommes étaient actifs et avaient du succès en Suisse et à l’étranger depuis 13 ans. Pour le sport de curling des sourds, c’est une bonne chose que la Suisse puisse se présenter au niveau national et international avec une équipe féminine supplémentaire à partir de 2021. Les deux équipes ont de grands projets ; des entraînemenst et de nombreux tournois sont au programme. Le dimanche avec Silvana Tirinzoni a avancé les hommes et les femmes et ils attendent avec confiance la saison d’hiver à venir.

Le prochain entraînement aura lieu le 4 octobre. Les novices et les meilleurs curleurs sont les bienvenus.


SWITCH THE LANGUAGE
×