21. février 2020

21ème Camp de sport 2020

imprimer / galerie de photos / résultats


 

 

Merci beaucoup pour le soutien financier. Denk an mich et Sternschnuppe

Downloads - Denk an mich          Publikationen / Medien

 

Rapport et Photo: Philipp Steiner

17.07.2020

Pour aujourd’hui nous attendions un meilleur temps mais malheureusement, il faisait très nuageux et assez frais. Nous sommes allés en voiture à La Robella pour commencer la journée par une randonnée de trois heures. Sur le chemin, nous avons rencontré beaucoup de vaches. Certains ont osé les caresser. Nous avons dû changer la randonnée prévue en raison de l’humidité et des hautes prairies. Pour cette raison nous avons pris une route goudronnée pour éviter de nous mouiller encore plus les pieds. Lorsque nous sommes arrivés à la station de bus, nous avons voulu faire griller notre lunch. Malheureusement, à ce moment-là, il commençait à pleuvoir un peu ; quelques participants avaient froid. Maintenant notre équipe de direction discutait du déroulement à venir. Nous sommes donc descendus pour la première fois au village « Buttes » où nous avons pu trouver une place agréable avec du chocolat chaud. Le restaurant était très gentil. Il nous donnait même un grill à gaz pour griller les Cervelas. Après le lunch, FUN était au programme. Les enfants et les jeunes pouvaient choisir entre la luge et la trottinette. A la fin, ils pouvaient faire quelques tours avec le BMX. Nous avons apprécié la dernière soirée dehors au feu de camp avec quelques jeux.

16.07.2020

Le matin, nous pouvions nous défouler dans le Jump Park (trampoline) d’Yverdon avec des sauts et des saltos. Entre-temps, nous avons joué au football dans la même salle sur du gazon artificiel. L’après-midi, nous avons de nouveau eu sur le programme des activités sur l’eau, cette fois auprès du Wind-SUP à Neuchâtel. Là il y a de nombreux bateaux différents. Nous pourrions tout essayer. SUP, Big SUP (pour 9 personnes), canoë et à la fin même le planche à voile. Au début, beaucoup voulaient essayer le Big SUP et le canoë. À cause du vent et beaucoup de nuages, la motivation était mise à zéro au bout d’une heure, ce qui était très dommage. 4 jeunes courageux et l’équipe dirigeante a même essayé le planche à voile pendant des conditions de vent difficiles. Laura, une des responsables de notre équipe, nous a donné quelques précieux conseils de son expérience du windsurf.

Le soir, nous avons joué plusieurs jeux dans la maison. Ainsi nous pouvions rester au chaud après le froid de l’après-midi. Tout le monde était épuisé et allait se coucher.

15.07.2020

A cause de l‘alarme incendie à 6 heures du matin, tout le monde était dehors en pyjama. On a vite compris qu’il s’agissait d’une fausse alarme. Quelqu’un d’un autre groupe a appuyé sur le bouton d’incendie dans un bâtiment et causait immédiatement une grande brigade de pompiers. Certains se sont couchés complètement détendus, pour d’autres la nuit s’est terminée en raison de la grande excitation.  Le temps n’était pas bon aujourd’hui. Nuageux, froid et venteux. De tous les jours, le wakeboard, le point culminant absolu de toute la semaine sportive, était au programme. Malgré le froid, ils prenaient courageusement part , car c’était la première participation pour eux et ils ne voulaient rien manquer. Beaucoup étaient très motivés et ambitieux. Mais au bout de deux heures, les enfants ont reçu une interdiction pour des raisons de sécurité. Les vagues sont devenues plus fortes et plus hautes. Mais les enfants étaient déjà plus que satisfaits, toute leur énergie était épuisée. L’équipe des responsables est donc allée dans l’eau et s’est battue contre les hautes vagues.  Même le directeur de Swiss Deaf Sport, qui nous a visité ce jour-là, prêtait un maillot de bain et prenait part avec nous. C’était cool. L’après-midi, nous avons fait  la course d’orientation dans notre propre forêt. A trois ils ont dû étudier la carte.  Le soir, les participants les plus âgés ont joué au volley-ball, tandis que les plus jeunes ont pris part à un jeu d’adresse avec beaucoup de plaisir. 


14.07.2020

Aujourd’hui, nous avions une journée d’été. Pour cette raison nous avons voulu le passer avec un plaisir de baignade, car dans les prochains jours, les températures seront plus bas et il y aura des nuages. Après le petit-déjeuner, tout le monde était un peu curieux. On voulait savoir quelle était l’activité « Swing Golf » à Neuchâtel. Au sport Swing Golf, la tâche est similaire à celle du golf. La balle molle doit être descendue dans les trous avec le moins de coups possible. Vous avez un club différent qui convient à chaque personne. Le terrain de jeu n’a pas été facile – On doit monter et traverser des prairies qui ne sont pas fauchées comme dans un parc de golf normal. En groupes, nous devions nous concentrer au jeu toute la matinée. Pour le lunch, nous sommes retournés à Vaumarcus. A cause de l’anniversaire de Selina, nous avons eu du gâteau pour le dessert. Ensuite, nous nous sommes rendus à la piscine en plein air. Très enthousiastes, les plus âgés ont essayé courageusement de maîtriser la tour de plongée de 10 m. La plongée en hauteur a été le point culminant, tandis que d’autres prenaient le toboggan aquatique x fois et ont fait une baignade rafraîchissante dans le lac.
De temps en temps, ils ont joué au speedminton et au volley-ball. Un nouveau jeu a été connu, le spikeball. Au cours d’une soirée agréable mais sportive, les plus âgés ont joué au basket avec une grande motivation, les plus jeunes ont joué à chat persé. La soirée finissait par une course de relais.


13.07.2020

Après la première nuit, le soleil brillait sur le lac de Neuchâtel. Il n’y avait que quelques nuages. La première journée sportive a commencé avec le SUP le matin. Quand nous sommes arrivés au lac de Neuchâtel, il y avait un peu de vent et le lac avait des vagues. Il a donc été difficile pour le premier groupe de se présenter au SUP. Avec le temps, le vent a diminué et le lac se calmait. L’autre groupe jouait le beach-volley. Puis les groupes ont changé. A la fin, avant le retour, certains se reposaient sur le sable, d’autres sur le pré ou d’autres se rendaient de nouveau sur le SUP. A midi, nous sommes retournés au camp sportif pour le lunch. Avec l’estomac plein, nous avons fait un voyage d’une heure jusqu’au parc de cordes. Les enfants et les jeunes étaient agités et voulaient immédiatement commencer. Mais la sécurité avait la priorité : Expliquez, suivez les règles et s’entraîner. Puis, ils ont grimpé dans les hauteurs entre les arbres. Après le dîner, le mouvement n’était pas encore terminé. Un jeu de relais était sur le programme. Les enfants et les jeunes étaient fatigués des différents sports et se sont couchés pour être à nouveau en forme pour le lendemain.


12.07.2020

Le Covid-19 nous a longtemps inquiété. Nous ne savions pas si nous pouvions organiser le Camp sportif 2020. Néanmoins, nous avons décidé de le tenir avec la raison que les enfants/jeunes pouvaient maintenir des contacts après un long d’ isolement et faire du sport ensemble. Même une semaine avant la date d’inscription, la situation n’était pas bonne, seuls 8 enfants/jeunes s’étaient inscrits.

Grâce à une publicité plus tard, le nombre d’enfants/jeunes a rapidement augmenté à 22 enfants. Nous en étions très contents. Pour nous, le bien-être des enfants est notre plus grande priorité. Les participants sont arrivés aujourd’hui avec des visages rayonnants, malgré les masques obligatoires dans le train. Une semaine passionnante les attend sous la devise : les sports nautiques. Nous avons commencé aujourd’hui par divers jeux pour faire la connaissance entre eux. C’est un défi extrême pour l’équipe de direction. Il faut enseigner les différents groupes d’âge en langue des signes et en langue parlée.

dimanche, 12. juillet 2020 — samedi, 18. juillet 2020
00:00 — 00:00

Vaumarcus

Swiss Deaf Sport

iCal Event

SWITCH THE LANGUAGE
×