29. mars 2019

19 Winter Deaflympics 2019

imprimer / galerie de photos / résultats


 

Website: www.2019deaflympics.com

 


 

RTS – SIGNES:

 

Samedi 15 février 2020 à 10h15 sur RTS UN, après la télédiffusion sur les Deaflympics d’hiver 2019, vous pouvez regarder ici: online.

 

Curling plan et résultats

Ski Alpin plan et résultats

Snowboard plan et résultats


Photo et rapport: SKI ALPIN (Philipp Steiner), SNOWBOARD (Jonas Jenzer) et CURLING (Marianne Flotron)

19 décembre 2019

SNOWBOARD – le tout dernier sport « Big Air Contest » avec les athlètes suisses aux Deaflympics

Aujourd’hui, le temps a été agréable et il n’a pas plu. Le Big Air Contest a eu moins de participants qu’hier, car certains athlètes sont blessés. Il y avait deux divers sauts.  Cyril a pris le petit tremplin, bien qu’il avait  pris le plus souvent le grand. Il a fait trois sauts – les autres athlètes étaient très forts et montraient même le double saut périlleux. Je pense que le niveau est devenu beaucoup plus élevé qu’il y a 4 ans. Cyril a de nouveau obtenu la 7ème place et encore un diplôme.

 

18 décembre 2019

SNOWBOARD – Deuxième diplôme obtenu au slopestyle

Il pleut encore, mais pour nous cela n’a pas importance pour nous. Pour le slopestyle il y a 3 tours, le meilleur compte.  Au premier tour, Cyril montrait un bon style, mais tombait à la fin.  Au deuxième tour, il a fait la même chose qu’au premier, mais sans chute. C’est parfait ! Au dernier tour, il a pris plus de risques et a montré des trucs difficiles. C’était bien, mais le dernier saut n’était pas assez long. Dommage ! Il est arrivé 7ème et a eu son diplôme ! Bravo pour CYRIL !

 

 

SKI ALPIN – Dernier jour (slalom)

C’est le dernier jour, la fin des Sourdlympiques de 2019 approche. Il pleut à 2000m d’altitude. A quelque part là-haut dans le ciel, n’importe qui est triste que le plus grand événement hivernal pour les sourds touche à sa fin.  Slalom : Yuri a également montré une performance discrète au slalom et a terminé 18ème parmi 39 coureurs. Il avait le potentiel d’obtenir quelques meilleures places. En raison de trop de respect et de nombreuses impressions de la première participation aux Deaflympics, il ne pouvait malheureusement pas en profiter. Mais c’était une bonne expérience pour sa participation future. Le Russe et l’Italien ont été les grands dominateurs des Deaflympics de cette année. Ils ont tout gagné sauf une exception (la Russe obtenait une médaille d’argent dans le slalom géant). Nous ne devons pas  être surpris de cela. Les deux ont reçu ensemble plus de 400’000 euros de primes de succès de leur pays. La Suisse « riche » ne peut qu’en rêver.

 

CURLING – Jour 9, pas de jeux

Toute l’équipe a profité de la journée libre pour se reposer – le point de rencontre était à 10 h dans la salle de curling. Nous avons regardé les derniers matchs du Round Robin et analysé différentes situations de jeu 1:1 – en préparation pour les prochaines compétitions internationales ?

Dans l’après-midi, les intérêts se sont partagés : Käthy, Elena, Werner et Chris ont visité les parties de hockey à Chiavenna, Ruedi, André, Christian, Guido et Marianne ont profité de l’air frais des montagnes et ont rencontré de nouveaux fans et amis suisses dans la salle.

 


17 décembre 2019

SKI ALPIN – Classification sous les Top Ten perdue

Yuri Salvetti était très fort dans sa discipline favorite, le slalom géant. Il s’est classé 13e après la 1ère course malgré une faute et a battu quelques coureurs de haut niveau. En raison de son euphorie à l’égard de la bonne place et en connaissance qu’il avait fait une faute, il était malheureusement moins concentré pendant la 2ème course. Il a fait une faute encore plus grande exactement à la même place comme à la première course et est retombé sur la 19e place. Malheureusement, le rêve d’une place sous les « top 10 » ne s’est pas réalisé. Ensuite suivait un échange interne concernant la mentalité. La gagnante de cette course est la Tchèque, qui a réussi à battre pour une fois son éternelle rivale russe. L’Italien a continué à dominer la course masculine.

 

 

SNOWBOARD – En forme pour l’entraînement au slopestyle

Cyril et moi avons dû changer l’hôtel Chiesa à Valmalenco. Le snowpark à Chiesa était magnifique. Là nous avons eu un temps chaud de foehn avec de la pluie. L’entraînement a quand même eu lieu. Moi, Jonas, avais soutenu Cyril pour Slopestyle et Big Air Snowboard. La force de Cyril est le snowboard cross. Cyril a prouvé qu’il est aussi en forme et préparé à cette discipline la course peut venir, on y va!

 

 

 

 

CURLING – 1er match contre la Pologne, 2ème match contre la Russie

Lors du match du matin, nous avons rencontré la Pologne – malheureusement, Chris a dû faire une nouvelle pause, sa blessure à l’épaule est trop grave. C’est ainsi qu’André est entré en jeu, de nouveau numéro 2. Tout au commencement, nous avons encaissé 5 pierres d’adversaires – ça a bien commencé ! Mais l’équipe montrait du moral et s’est rebattue dans le match. Les ends suivants étaient plus équilibrés et l’équipe suisse montrait un réel engagement. Si on déduisait les 5 pierres du premier end du résultat final (5:9), la partie aurait été gagnée 😊

Dans la soirée, nous avons disputé notre dernier match de groupe – nos adversaires étaient les Russes, qui s’étaient déjà qualifiés pour les demi-finales. Chris jouait de nouveau et Ruedi faisait une pause en faveur d’André. Au début, les Russes ont fait beaucoup de fautes et nous avions  la possibilité d’écrire 2 pierres dans le premier end. Mais après, les Russes ont pris 5 pierres en série et seulement au 7e end, nous avons pu obtenir le résultat 3:5.  Au 10e end, Chris a dû prendre beaucoup de risques car il était en retard avec son équipe. Malheureusement, sa tactique n’a pas fonctionné et les Russes ont écrit 3 autres pierres et obtenaient le même résultat final que le matin : 5:9.

Avec cela, les Deaflympics 2019 touchent à leur fin pour nous – les chaussures de curling doivent être emballées et nous ne sommes que spectateurs aux demi-finales et aux finales.

 

16 décembre 2019

CURLING – 1. match contre la Hongrie, 2. match contre le Japon

Nous avons testé nos joueurs pour voir s’ils avaient le programme de la journée sous contrôle sans mémoire – ils ont réussi le test et étaient prêts pour le sport du réveil à 0600h.

Après le petit déjeuner, les joueurs se sont échauffés dans le couloir de l’hôtel et sont allés vers la salle. L’adversaire du matin était la Hongrie, qui s’est déplacée au milieu du terrain selon le tableau. Dans le 1er end, les Hongrois avaient la dernière pierre qu’ils ne pouvaient pas utiliser et ont décidé d’écrire un end zéro au lieu d’une pierre. Cela était payant au 2e end, ils ont écrit 3 pierres. Mais pas avec nous, pensaient les Suisses et obtenaient au 3e end 4 pierres sur le Scoretafe. La banque des coach était très heureuse de cette réaction et espérait que le jeu continuerait à se développer de cette façon. Mais une fois de plus, notre équipe tombait dans l’ancien modèle et se laissait voler des pierres dans les ends suivants. Dans la pause, il était 4 : 6 pour la Hongrie. L’adversaire a également réussi à augmenter la pression dans le 6e end et nous avons dû leur donner une pierre. Exactement le même que dans le7e et 8e end (score intermédiaire 4:9). Seulement au 9e end nous avons réussi à nouveau à écrire 2 pierres et l’équipe a décidé de jouer le 10e end. Cependant, les Hongrois ont réussi à éliminer toutes nos pierres et finalement nous avons eu trop peu de pierres pour les rattraper – nous avons félicité l’adversaire pour la victoire – pour nous c’était de nouveau une défaite. A la joie de toute l’équipe (y compris le personnel), un drapeau suisse est suspendu dans la salle depuis aujourd’hui (!) et quelques fans sont venus à Madesimo – nous sommes heureux de votre soutien!

Selon le programme de la journée, le lunch était maintenant annoncé, suivi d’une discussion de jeu de la partie et d’un temps Elena.

Passons maintenant au match contre le Japon. Qu’est-ce que je devrais dire ? Si nous regardons seulement les statistiques, qui étaient faites par Christian après chaque match, nous aurions gagné le match. Mais comme au curling, ce ne sont pas les statistiques qui déterminent le score final, mais les pierres effectivement jouées, ou plutôt l’exploitation des fautes de l’adversaire. Et nous étions définitivement la pire équipe. Jusqu’au 4e end, le Japon a mené avec 1:4, puis nous avons pu réserver 4 pierres pour nous. Les Suisses ont totalement ensommeillé le 6e end et pour cette raison les Japonais pouvaient écrire 5 pierres (5:9). L’équipe ne s’est pas laissée déranger et a remporté le 7e end avec 2 pierres (7:9). Le 8e end obtenait Japon avec 1 pierre (7:10), le 9e encore pour nous (8:10) et au dernier nous n’avons malheureusement pu voler qu’une seule pierre – résultat final (9:10). Eh bien, l’équipe est frustrée et déçue des résultats ici à Madesimo. Aujourd’hui, quelques fans suisses étaient de nouveau présents – merci beaucoup pour votre soutien. Demain, il y aura les matchs contre la Pologne et la Russie – nous donnons tout pour terminer les Deaflympics de manière positive, c’est-à-dire avec 2 victoires.

 

SNOWBOARD – manquait la médaille

27 hommes ont participé à la course de snowboardcross. Il y avait de nouveaux pays comme la Chine, la Corée du Sud et le Brésil, qui participaient pour la première fois. Cyril s’est classé troisième et Noel cinquième dans la seule course. Au huitièmes de finale, Noel et Cyril ont obtenu les quarts de finale sans problème. En quart de finale, Cyril a pris la première place, suivi de Noel. En demi-finale, Noel a été éliminé dans la qualification pour la finale. Cyril est arrivé deuxième, Noel troisième. Il aurait été bien si nos snowboarders suisses avaient obtenu la finale. Noel Müller a terminé sixième au classement final.

En finale Cyril combattait contre le tchèque Tomas Pazdera (victoire aux Sourdlympiques en 2015) et les deux Russes Aiexey Ignatenko et Stanislav Skolov (un était troisième aux Deaflympics 2015). Au départ, Cyril avait la même vitesse comme Tomas Pazdera, risquait plus et mettait plus de pression sur son adversaire. Malheureusement, il a heurté le bord de la planche de son adversaire , tombait et ne pouvait plus le dépasser. Cyril Steiger s’est classé quatrième au classement final et manquait tout juste la médaille. Les jeux pour les Suisses ont été passionnants.

 

SKI ALPIN – Journée libre pour le ski alpin

Cela n’est pas valid pour nous. Contrairement à beaucoup d’autres pays, nous nous sommes entraînés au slalom géant pour demain. Nous voulons garder donc le rythme quotidien. C’est important pour le corps et pour les prochaines courses, dit notre entraîneur de longue date Christian Lehmann.
Après avoir terminé notre entraînement, nous sommes allés de l’autre côté de la montagne pour regarder les courses de snowboardcross. Nous avons fibrer ensemble avec nos snowboarders suisses, mais malheureusement sans succès. Pourtant, nous sommes satisfaits des 2 diplômes pour la Suisse, même si les attentes des snowboarders étaient plus élevées.

15 décembre 2019

SNOWBOARD – Snowboardcross Formation officielle

Aujourd’hui, le temps était parfait et nous pouvons donc nous entraîner en snowboardcross. Nous sommes une équipe forte (2 entraîneurs, 2 athlètes et 1 leader). L’entraîneur Janik est au départ et l’entraîneur Darko se tient en haut de la colline pour pouvoir voir toutes les lignes du snowboardcross. Les deux entraîneurs ont la radio et l’entraîneur Janik peut s’occuper de Noel et Cyril au départ et les préparés pour le tour suivant. En tant que responsable de snowboard, j’enregistre tout avec mon appareil photo. Tout le monde est très satisfait et prêt pour la course de demain. Je dois dire qu’ils ont la chance de gagner des médailles.

SKI ALPIN – SUPER G

Aujourd’hui, la télévision « RTS » nous accompagne tout au long de la journée. En février elle veut faire à la télévision suisse un reportage sur les Deaflympics. C’est une bonne chose pour le sport des sourds ! Aujourd’hui, le Super G était sur le  programme. Nous avons eu une nouvelle course. Pour les athlètes un changement, parce qu’ils avaient fait 4 mêmes courses de descente les derniers jours . C’était très exigeant aujourd’hui. , entre-temps il y a eu un moment difficile. Un touriste s’est perdu sur la piste et une skieuse a dû s’arrêter brusquement. Yuri Salvetti s’est battu courageusement et a terminé 19e sur 34 skieurs. Chez les femmes la même tendance. Le vainqueur a été une fois de plus le Russe imbattable. Les Tchèques et les Croates suivaient. L’Italien a également dominé la course masculine. Aujourd’hui, il a fait un spectacle supplémentaire. Juste après son tour, à l’arrivée il a fait une demande en mariage à son amie et elle a dit OUI. Un conte de fées. Les Français ont obtenu les places 2 et 3.

CURLING – journée contre la Chine et la Corée

C’est avec un nouveau courage que nous avons commencé la 6ème journée ici à Madesimo. Notre premier adversaire était la Chine. Ils étaient jusqu’à présent invaincus- nous voulions changer cela ! Dans les deux premières ends, le score était équilibré, puis nous avons obtenu une maison 3, mais malheureusement, dans le prochain end, nous l’avons reçue de retour. Jusqu’au 6o end, le jeu est resté ouvert, mais ensuite les Chinois ont écrit 4 pierres et ainsi le fil a été déchiré. On a tout essayé pour se rattraper. Mais au 10e end, les pierres manquaient et nous avons félicité les Chinois pour une nouvelle victoire.

Dans le match du soir, Chris Forfait a dû donner forfait- sa chute au tournoi de Dübendorf a malheureusement laissé une blessure à l’épaule gauche. Malgré les soins intensifs d’Elena (notre masseuse), il avait trop de douleurs pour soutenir activement l’équipe. Ainsi André pouvait participer pour la première fois aux Deaflympics – Ruedi s’occupait de la poste come viceskip et Guido a été nommé skip. Malgré une résistance intense, les Coréens nous ont laissé depuis la 1ère pierre sans aucune chance et après le 6e end, l’équipe a décidé de terminer le match – avec un retard de 2:12. Le jeu des Coréens était impressionnant – presqu’ aucune pierre manquante et une précision souhaitable.

De gagner une médaille sera difficile pour notre équipe – mais nous continuons à nous battre et nous voulons montrer dans les autres matchs que nous pouvons aussi gagner !


14 décembre 2019

SNOWBOARD – Snowboardcross sans entraînement

Normalement, il y aurait aujourd’ui un entraînement de snowboard cross. Nous ne pouvions pas utiliser les pistes à cause de trop de neige fraîche. Les Parkshapes et les Pistebullys doivent travailler à plein temps pour l’entraînement officiel. Ensuite, Cyril skiait avec les équipes de différents pays sur la piste. Aujourd’hui, Noel, Janik et Darko sont bien arrivés. Maintenant, nous sommes une équipe suisse forte !

 

SKI ALPIN – Combinaison (descente et slalom)

Contrairement à hier, le temps était clair. La piste est très dure. Tout était prêt pour la course combinée. Comme la visibilité est devenue beaucoup plus claire aujourd’hui, les athlètes ont pris cette fois plus de risques à la descente. La deuxième skieuse de la République tchèque s’est blessée au genou et a dû se rendre immédiatement à l’hôpital. Une athlète allemande est tombée sur la piste et glissait dans le filet. Elle avait des contusions. Espérons le mieux pour les deux. Yuri descendait la piste de descente courageusement comme novice et s’est classé troisième. Puis il a essayé de faire son mieux pour avancer au slalom. Il obtenait la 15ème place parmi 24 participants. La victoire et la deuxième place chez les femmes obtenaient la Russe et la Tchèque. L’Autrichienne Melissa Köck s’est réjouie de la 3ème place. Les hommes avaient la même image que les femmes. La 1ère et 2ème place obtenaient l’ Italien et le Russe comme hier. Le Français remportait la 3ème place. Nous sommes surpris des bonnes performances des Italiens et des Russes.

CURLING – Match contre Canada

Déroulement de jour comme d’habitude ? Non, le match du matin a été reporté d’une demi-heure. Raison : les représentants d’ICSD voulaient visiter les matchs de curling. Mais la joie de nos joueurs n’a pas duré longtemps – notre déroulement de jour n’a été reporté que de 15 minutes. Nous avons utilisé ce temps pour préparer le match pour le match canadien comme une exception peu avant le match. Mais les tâches sont restées les mêmes : sports du matin, petit déjeuner, etc, etc, etc, etc. Le match a commencé de façon équilibrée et nous avons réussi à mettre la pression. Mais au 4e end, quelque chose d’étrange s’est déroulé : pendant que le Skip du Canada jouait sa dernière pierre, le balai du joueur italien a frappé sur notre « rink ». Mais ni le Vizeskip canadien, qui avait la responsabilité de la maison, ni le Skip n’ont réagi. Sur la vidéo YouTube, vous pouvez voir que le Vizeskip a fait essuyer la pierre, heureusement pour les Suisses. Il a touché une pierre CH, mais les deux pierres ont quitté le terrain de jeu. Cela a permis à la Suisse de voler 2 pierres. Aussi sur la vidéo vous pouvez voir que Guido a signalé à son adversaire : 2 points pour nous. Un Canadien a confirmé ce point et a commencé à ranger ses pierres. À ce moment-là, le Canadien Skip s’est plaint d’avoir été dérangé par le balai italien. Ils ont appelé l’arbitre qui a décidé de répéter l’end. La règle de la WCF R11/c dit : si les deux équipes sont d’accord sur le score, elles peuvent commencer à ranger les pierres. Sur la vidéo, on peut le voir clairement et aussi comment un joueur canadien a été le premier à ranger ses pierres jaunes. Cette mauvaise décision, de notre point de vue, a fait perdre à notre équipe la concentration. Au lieu de 2 pierres volées, les Canadiens ont pris l’avantage de prendre 2 points et étaient à la tête. Bien que nos joueurs se calmaient, le déroulement du jeu a été interrompu. A la fin les Suisses ont abandonné et étaient frustrés.

Heureusement, nous étions libres le soir et les joueurs ont pu se distancer de ce qui se passait avec une bonne pizza. Notre responsable de la communication et du fitness, Käthy, était également contente de la soirée libre – elle est presque toujours présente et heureuse d’une minute libre pour se reposer. L’équipe et le staff est contente qu’elle est avec nous.

13 décembre 2019

CURLING – 4ème jour 1er jeu contre l’Ukraine, 2e jeu contre l’Italie, Télévision présence

Après le programme habituel du matin, nous avons dû combattre contre l’Ukraine comme premier adversaire. Werner et Chris ont joué le LSD, qui a malheureusement été tout juste perdu. Nous avons donc dû commencer le premier jeu et mettre notre adversaire sous pression dans le premier end – nous avions 3 pierres dans la maison avant que le Skip ukrainien pouvait jouer sa dernière pierre. Malheureusement pour nous, il a gardé les nerfs et pouvait se mettre comme premier sur le « scorebord ». Puis, le ver était dans notre jeu et nous nous sommes battus avec la glace, les longueurs de plats et les draws, donc en fait avec tout ! En conséquence, l’adversaire pouvait intensifier l’avance et nous avons dû attendre jusqu’au 3ème end et jusque nous avions aussi un 1 sur la table des résultats. Maintenant, seulement l’adversaire a joué et nous avons résisté avec les mains et les pieds contre la défaite menaçante. A la pause, il était déjà 2:6, le Staff a essayé de motiver l’équipe et de la préparée pour le 5e end. Mais même le banc des entraîneurs n’a pas pu aider et après 8 ends, les Suisses ont abandonné – résultat 3:9.
A l’hôtel, le lunch était prêt et la réunion de discussion conc. le jeu suivait.
Aujourd’hui, le RTS (télévision de la Suisse romande) était avec nous à Madesimo et nous a accompagnés pendant la préparation du match contre l’Italie. Dabord Chris était interviewé et Werner filmé au massage avec Elena. Cela ne nous a pas laissé le temps de nous détendre, car nous nous préparions déjà pour le match : Italie, l’équipe locale, était au programme. Cette équipe a été formée spécialement pour ces jeux olympiques, il y a 6 mois. Leur niveau n’était donc pas très élevé, mais Werner, Ruedi, Guido et Chris ont joué de manière concise et ont imposé leur tactique à leurs adversaires. Nous en avions discuté pendant la préparation et c’était beau de voir comment l’équipe les avait mis en œuvre. Après 7 Ends, il y a eu les félicitations de l’adversaire et nous avons pu profiter de notre dîner plus tôt. Comme d’habitude, la réunion de discussion du jeu suivait et puis – au lit. Mais avant. Ruedi offrait à tous une boisson – c’est une punition pour la présence tardive à la réunion 😊 Depuis ce soir, notre 5ème joueur est aussi présent : André Schmidt est arrivé à Madesimo après un long voyage de 9 heures – bienvenue, nous sommes tous heureux !

SKI ALPIN – Prèmiere joyeux – Yuri éliminé

La journée de ski alpin d’aujourd’hui a commencé par un entraînement de descente avec le temps. Par la suite, tout le monde connaissait les favoris. Il y avait des larmes et des sauts joyeux. Certains étaient très déçus de ne pas pouvoir être parmi les meilleurs, tandis que d’autres étaient heureux d’être parmi les favoris. La course a été ouverte par la Croates à 12h15. Elle obtenait la 3a place. Le résultat chez les femmes se présentait comme attendu. La gagnante était, comme il y a deux ans au Championnat du Monde, la Russe. La deuxième était son éternelle adversaire de la République tchèque. Une grande excitation parmi les hommes. Lors de l’entraînement de descente de ce matin, 6 personnes ont obtenu un temps sous 1 seconde. Puis il y avait un tournant surprenant avec une course injuste. Après 10 skieurs, il y avait une interruption. Notre Suisse Yuri Salvetti aurait dû être le prochain. Exactement à ce moment-là, la neige est devenue beaucoup plus forte et le brouillard est arrivé. La visibilité était mauvaise et la piste rapidement couverte de neige. Quand la course avec notre Yuri a recommençait (il était éliminé plus tard), tout était déjà décidé. Tous les skieurs qui sont redescendus restaient sans aucune chance, parmi eux étaient plusieurs favoris. L’Italien, le Russe et l’Autrichien étaient donc les gagnants heureux. Cela n’aurait pas dû arriver car quelques minutes après la fin de la course, il ne neigeait plus. La vue devenait de plus en plus claire. Le chef de course aurait dû être plus attentif et flexible concernant les prévisions météo. De plus, la descente a été raccourcie deux fois au cours des derniers jours. Très dommage pour une piste exigeante, la meilleure piste de l’histoire.
Pour la première fois depuis 1999 (y compris les Championnats d’Europe, les Championnats du monde et les Deaflympics), la Suisse ne pouvait pas remporter de médailles en descente. Après 20 ans (!) cette série terminait malheureusement.

SNOWBOARD – beaucoup de neige fraîche

Cyrill et moi étions sur la piste snowboard cross. Nous voulions la voir et préparer la course pour Cyrill. La piste est encore en préparation, elle n’est donc pas encore finie. Immédiatement après, nous avons fait le ski libéré avec nos boards dans la neige profonde. Cyrill est rapide sur la piste et en bonne forme. Ensuite, nous avons soutenu Yuri pendant sa descente!

 

12 décembre 2019

DEAFLYMPICS – Cérémonie d’ouverture

L’équipe de snowboard, de curling et de ski se rencontrait une seul fois pendant toute la semaine des Sourdlympiques. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à Sondrio, entre les deux lieux de curling, ski alpin et snowboard. La distance entre les deux disciplines est de 3 heures en voiture.

La célébration s’est déroulée à l’extérieur dans le froid, mais nous avons été chaleureusement accueillis. Beaucoup d’habitants nous ont accueillis comme des stars. Une reconnaissance et une appréciation merveilleuses.

Dans une très grande tente ouverte, nous avons regardé les différents discours, la remise des drapeaux, les feux olympiques et enfin le spectacle de lumière. La famille de Yuri Salvetti, notre skieur, vive dans les environs et l’a accueilli avec euphorie. Les Deaflympics d’hiver des Sourds 2019 sont maintenant officiellement ouverts. Plus de 500 athlètes se batteront pour les médailles désirées. L’équipe de curling partait pour Madesimo, tandis que l’équipe de snowboard et de ski voyageaient à Santa Caterina. Tout le monde espère célébrer un succès commun lors de la cérémonie de clôture. Allez la Suisse…..

SKI ALPIN  – Entraînement annulé

En raison de l’accumulation de neige et de la cérémonie d’ouverture, le 2ème entraînement de descente a dû être annulé. Si la cérémonie d’ouverture n’avait pas eu lieu, l’entraînement aurait eu lieu l’après-midi. Au lieu de cela, l’entraînement sera reporté au jour de la course. Demain à 10 heures, il y aura une course d’entraînement avant le départ de la descente.

11 décembre 2019

CURLING – 1er match contre les Etats-Unis, 2ème match contre la Finlande

Après une demi-heure de sport le matin à 6h00 ! et le petit déjeuner, l’équipe a eu le temps de s’échauffer. Comme il fait froid et sale dans la salle de curling, nous avons décidé de le faire à l’hôtel. A 8h15, les 8 membres de l’équipe étaient dans le hall et prêts pour leur première participation : Werner, Ruedi, Guido et Chris sur la glace, Käthy, Christian et Marianne sur le banc, Elena sur la tribune en fan. André Schmidt n’est pas encore là, il nous rejoindra le vendredi soir.

Le jeu s’est déroulé comme prévu – d’abord Take-Out, puis Draws. Chris et Werner ont repris le premier LSD, ils ont donc joué les deux derniers morceaux pour s’entraîner au LSD (Last stone to draw). Chris a encore du potentiel, car sa pierre est devenue trop longue et il n’y avait rien à mesurer. Mais Werner pouvait placer sa pierre près du 4 pieds et maintenant nous devions attendre et voir comment son adversaire allait résoudre cette tâche. Ils l’ont mieux résolu que les Suisses, ce qui nous a obligés à ouvrir le match. Au début, le jeu était équilibré, aucun membre de l’équipe n’a pu prendre l’avantage. Après le 5e end, il y a eu une pause de 10 minutes (les WC sont si loin et les chaussures doivent être changées), puis la Suisse est arrivée et a tenu les Etats-Unis à distance. Au 10e end, les 4 CH hommes s’amélioraient et l’adversaire a dû nous féliciter pour la 1ère victoire.  

Le match a été suivi d’un lunch et une réunion de jeu – aujourd’hui avec Stéphane et Béatrice de la Radio Télévision Suisse. Tous les deux nous accompagneront aujourd’hui et enregistreront le match contre l’Italie vendredi soir (19h00). Entre temps, ils sont à nos trousses et ressentent notre esprit d’équipe. Ils font la navette entre l’équipe alpine et nous – nous attendons avec impatience le rapport qui nous concerne.  Jusqu’à 16h30, il y a du temps libre et du temps de récupération – nous l’appelons aussi temps Elena : elle est notre massothérapeute et prend soin des joueurs. Cela se passe le matin, le midi et le soir et si nécessaire, après le 2ème match. Avant le match du soir, nous nous fortifions avec la soupe, du pain et des fruits et attendons avec impatience le deuxième match à 19h00 contre la Finlande.

Comme nous vivons dans le même hôtel que les Finlandais, nous avons tous apprécié la soupe avant le match. Mais quand nous avons joué le jeu, c’était fini avec la gentillesse – les Finlandais devaient jouer comme premiers et nous les observions exactement – également la glace. En tant que deuxième équipe, nous avons pratiqué la plupart les draws – Ruedi et Guido ont joué le LSD ce soir. Tous deux ont très bien résolu leur tâche et nous avons remporté la dernière pierre dans le premier end. Le jeu était d’abord équilibré, mais dans le quatrième les Finlandais obtenaient une maison 4 et ainsi Chris a dû changer sa tactique et jouer de plus sur l’attaque. Dans le 5e end, nous avons eu 2 pierres pour nous et dans la pause, l’équipe des resp. a essayé de calmer les joueurs et de les motiver pour le 5e end. Cela allait très bien, car dans le 6e end, 1 pierre pouvait être voler, dans le 7ème end les Finlandais ont eu l’occasion de jouer un end nul et de garder ainsi la dernière pierre. Dans le 8e end, nous n’avons pas eu la chance et l’adversaire a pu écrire à nouveau 3 pierres. La seule pierre du 9e end n’a pas apporté le tour espéré et le 10e end n’a finalement pas été joué jusqu’à la fin, car nous n’avions plus de pierres et nous n’avions plus l’occasion de nous rattraper. Conclusion : joué moins bien qu’au 1er match et nous devons accepter la défaite (résultat final 6:9)

Demain, nous n’aurons pas de matchs – l’après-midi, la cérémonie d’ouverture aura lieu à Sondrio. Nous profiterons de l’occasion pour dîner dehors.

Salutations de Käthy, Elena, Werner, Ruedi, Guido, Chris, Christian et Marianne.

SKI ALPIN – Entraînement de descente

Aujourd’hui, nous avons enfin commencé avec le premier entraînement de descente. La piste de descente est impressionnante. La meilleure descente dans l’histoire du sport de ski des sourds. Une piste très exigeante au plus haut niveau. Les athlètes sont descendus avec beaucoup de respect. Aujourd’hui, il s’agissait de connaître la vitesse et la piste, car la vitesse était généralement plus de 100km/h. Yuri Salvetti a très bien maîtrisé la première descente et a été très courageux. Il a quasi été jeté à l’eau froide aujourd’hui. Mais la meilleure chose est : Il domine « l’eau froide ». Demain, il y aura un deuxième entraînement de descente et cette fois avec le temps. On peut se mesurer avec le concurrent pour savoir où on est.

SNOWBOARD – Départ pour Santa Caterina Valfurva

Jonas et Cyril doivent aller à Chiavenna pour obtenir leur accréditation. Heureusement, nous n’avons pas dû attendre longtemps parce qu’il n’y avait personne. Nous n’avons eu besoin que d’environ 15 minutes. Nous étions autorisés à emporter toutes les accréditations pour le Swiss Ski Team et pour Noel, Janik et Darko. Ils peuvent donc se rendre directement à Santa Catarina Valfurva. Après le long voyage en Valtellina, nous sommes bien arrivés dans le village d’hiver. Tout le voyage nous a pris environ sept heures.

10 décembre 2019

SKI ALPIN – 1ère formation annulée

A cause d’un manque de communication entre le responsable de course et l’équipe du CO, l’entraînement a été annulé. En même temps, la Coupe d’Europe s’est déroulée sur la même piste. L’après-midi, nous pouvions seulement jeter un coup d’œil sur la piste.  Demain, la 1ère course d’entraînement se déroulera sur une piste exigeante. Tout le monde est excité, y compris notre jeune skieur Yuri Salvetti.

CURLING – Premier entraînement à Madesimo

L’équipe, c’est-à-dire les 4 joueurs et Käthy ont fait du sport le matin à 07h30, Elena, Christian et Marianne nous ont rejoint à 08h45 pour le petit déjeuner. Ne vous inquiétez pas, à partir de demain, le petit-déjeuner aura lieu à 0700 heures – aujourd’hui c’était encore le jour d’habitude.

Pendant que les athlètes se préparaient pour le 1er entraînement, Elena et Marianne ont regardé les différentes boutiques et organisé des vestes d’hiver chaudes. Elles ont aussi trouvé un boulanger, qui nous fournira maintenant du pain noir. Alors que l’organisation à Chiavenna était assez chaotique au début, le service ici à l’hôtel K2 est super. Les différents souhaits pour les différentes

heures de repas, les changements de menu à cause des allergies – toutes les demandes sont acceptées et exécutées – merci à l’Hotel K2 et Jefe Michele pour TOUT !

L’entraînement a commencé à 11h30 – sur chacun des 5 anneaux, on pouvait s’entraîner pendant 15 minutes. L’équipe a joué toutes les variantes possibles (Take-Out, Draw, Guard), soutenue par Christian et Käthy. Marianne a vérifié toutes les pierres, composait de nouvelles paires – avec l’aide d’Elena. Vous voyez, non seulement à côté de la glace, nous sommes une communauté conspirée – sur la glace, nous allons également bien ensemble.

L’après-midi, les vestes d’hiver chaudes ont été achetées – celles de Swiss Deaf Sport sont malheureusement beaucoup trop froides. Avec beaucoup de compétence d’action et de corruption avec le chocolat suisse, les frais étaient raisonables – l’équipe dit MERCI à Buzzetti Sport à Madesimo. Jusqu’au dîner, Werner, Ruedi et Guido sont autorisés à se détendre, Käthy, Christian et Chris participent à la 1ère réunion technique à 18h30. Esperons, qu’à laquelle de nombreuses questions ouvertes seront répondues.

Après le dîner, Chris et Christian nous ont informés du résultat de la réunion technique – certaines questions recevront des réponses au courant du temps Ensuite suivait la discussion préliminaire pour le premier match demain à 09h00h contre les Etats-Unis. Bien préparés, nous allons nous coucher !

Les nouvelles vestes chaudes facilitent notre vie ici à Madesimo.

9 décembre 2019
SKI ALPIN – première visite de piste

Après un départ confortable le matin, nous avons regardé les pistes. Dès le début, nous en avons été très enthousiasmés. Enfin une piste qui correspond à la FIS, une piste de course reconnue. Aujourd’hui, nous voulions connaître les environs. Christian Lehmann, notre entraîneur depuis 22 ans ( !), est toujours très motivé. Yuri Salvetti, notre jeune skieur, a la chance d’avoir à son côté un entraîneur aussi expérimenté et motivé.

 

 


CURLING – Départ pour Madesimo

Nous sommes venus à Madesimo en trois voitures. Après un arrêt à Silvaplana pour le lunch, nous sommes arrivés à Chiavenna vers 14 heures. Tous les athlètes doivent passer ici pour obtenir leur accréditation.  Il y a eu beaucoup de chaos – les responsables ont été surmenés par les nombreux athlètes qui étaient tous arrivés dans l’après-midi. Après 4 heures, les 8 personnes avaient leur badge d’accréditation autour du cou – Käthy, Chris et Christian voyageaient à Madesimo plus tôt – à 19 heures, la première réunion technique était annoncée. En raison des longues heures d’attente à Chiavenna, cette réunion a été reportée à demain mardi – pas toutes les nations sont arrivées à l’heure à Madesimo. Après avoir reçu les chambres, il y a eu un bon dîner à l’hôtel, puis le briefing pour demain : sport du matin, petit déjeuner, 5 blocs d’ entraînements, lunch, temps libre, réunion technique et le dîner en commun sont sur le programme.

A la fin de la première journée, la délégation s’est promenée dans la salle de curling – malheureusement la salle n’est pas encore finie, par exemple les toilettes et les vestiaires manquent dans la salle. Lorsque nous avons demandé le lieu des toilettes, on nous a accompagné dans une dépendance. La question se pose maintenant de savoir si les joueurs devraient changer de chaussures et, si oui, si cela nécessitera un « timeout » technique – en tout cas, nous sommes enthousiastes pour demain et les conditions de la glace.

Vers 22h30, l’équipe allait dormir – pleine d’attente pour le premier contact sur la glace demain.

8 décembre 2019
SKI ALPIN – voyage à Santa Catarina

Le Swiss Deaf Ski Team était en route pour une nouvelle aventure, c’est-à-dire aux deaflympics d’hiver à Santa Caterina. Mais avant d’y aller, nous avons fait un stop à Chiavenna pour obtenir l’accréditation. Malheureusement, il y a eu des problèmes, eh bien, c’était comme d’habitude. Cela n’était rien ce nouveau. Après 3h d’attente et de discussions, nous nous sommes rendus à Santa Caterina avec une accréditation provisoire. En raison de problèmes de paiement, l’accréditation officielle nous a été refusée. Pour 2 nuits nous devons rester dans un autre hôtel avant d’aller dans l’hôtel prévu pour les  deux prochaines semaines. Même si les Deaflympics se déroulent exactement près de notre frontière, le voyage a duré plus de 12h,  comme si nous étions maintenant n’importe où en Amérique.

 

 


Curling Athlètes

 

Curling Offiziell

 

Ski Alpin Athlètes       Ski Alpin Offiziell

 

Snowboard Athlètes

 

Snowboard Offiziell


Hôtel

Curling
Albergo K2
Via Carducci 11
I- 23024 Madesimo (So)
info@albergo-k2.com

Ski Alpin und Snowboard
Albergo Compagnoni
Via Frodolfo, 1
23030 – S.Caterina Valfurva (SO)
info@compagnoni.net

jeudi, 12. décembre 2019 — samedi, 21. décembre 2019
00:00 — 00:00

Valtellina – Valchiavenna/ITA

Deaflympics (ICSD)

iCal Event

SWITCH THE LANGUAGE
×